gestion de maitenance

Dans les entreprises, le volet maintenance joue un rôle primordial car il consiste à garder un équipement ou un bien en bon état, pour que les services soient assurés en permanence. Ainsi, le Logiciel de Gestion de Maintenance assistée par Ordinateur (GMAO) offre un système de gestion complète du parc, tout en planifiant les mesures préventives et curatives. L’application intervient également en matière de gestion de stocks, de reporting et de statistiques, compte tenu des réalités sur terrain. La GMAO est exploitée actuellement dans divers secteurs industriels, pour les activités tertiaires ainsi que dans les institutions publiques. L’intérêt est de bénéficier d’une assistance fiable et d’une excellente traçabilité de toutes les missions de maintenance.

GMAO : les fonctionnalités les plus courantes

La GMAO a une multitude d’utilités, notamment pour simplifier toutes les tâches de gestion en entreprise. Cela concerne avant tout les équipements : grâce à la gestion de maintenance assistée, il est possible de réaliser les inventaires en localisant précisément chaque machine, puis de gérer les informations correspondantes. L’application intervient en trois étapes : les actions préventives (prévisionnelles, systématiques et conditionnelles), les mesures correctives (comme les travaux d’amélioration) et les actes curatifs. La planification des interventions peut être faite à partir du logiciel. En matière de stock, la maintenance assistée par ordinateur permet de valoriser les provisions, de mieux gérer les magasins et de suivre les réapprovisionnements. En même temps, tous les achats, les demandes de prestations et de fourniture, ainsi que les commandes et facturations des fournisseurs sont accessibles depuis une seule plateforme. L’autre application de gestion de maintenance réside dans le domaine des ressources humaines. Les responsables peuvent évaluer plus facilement les métiers, les charges de travail, les prévisions et les activités. La maintenance assistée est également utilisée dans la gestion du budget et des coûts. Cela peut concerner les mains d’œuvre, la location de machines ou les achats, à travers des suivis périodiques et l’accès à des rapports d’écarts. Enfin, le système de GMAO permet d’obtenir des indicateurs de performance : il est possible de faire des requêtes de bases de données, d’obtenir des statistiques ou encore des alertes, suivant la programmation préalablement établie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce site.

Les utilisateurs de la maintenance assistée par ordinateur

La maintenance assistée est présente dans la plupart des entreprises qui gèrent des équipements ou des installations. Dans le secteur immobilier, les bailleurs ou gestionnaires utilisent l’application de gestion de maintenance pour l’entretien du patrimoine. En industrie, l’ensemble du processus de production est souvent automatisé, ce qui nécessite une maintenance rigoureuse, suivant des étapes et des périodes bien définies. Les institutions publiques se servent aussi de la GMAO pour gérer les biens des collectivités et les travaux publics. Dans le domaine énergétique, l’outil est exploité dans la gérance des installations de réseau. On retrouve les systèmes de maintenance assistée par ordinateur dans le secteur des transports : les aéroports, par exemple, ont besoin de suivis spécifiques des installations utilisées. Cela est aussi valable pour les grandes chaînes de distribution, dans lesquelles la planification des interventions assure le bon fonctionnement des équipements (chambres frigorifiées, caisses, appareils de cuisson, etc.). D’autre part, les dispositifs médicaux, outils dont l’impact fonctionnel affecte directement la santé des utilisateurs, ont besoin d’un investissement conséquent en maintenance. L’utilisation d’une gestion de maintenance assistée par ordinateur efficace est indispensable.

Maintenance : le cas particulier du secteur médical

Tous les établissements de santé ou de soins doivent instaurer un système d’application de gestion de maintenance pour les équipements médicaux. Une telle programmation peut être complexe, à mesure que la taille de la structure est grande et que les ressources se multiplient. Cependant, les principes de la planification des interventions restent toujours les mêmes. Il faut noter que le volet maintenance assistée ou non est une des responsabilités qui incombent aux exploitants, dès lors qu’un équipement médical est mis en service. Si les responsables font appel à des prestataires pour cette tâche, cela doit idéalement faire l’objet d’un contrat qui clarifie les obligations de chaque partie.

Selon l’article R. 5212-25 du Code de la Santé Publique, l’exploitant doit veiller à mettre en œuvre la maintenance et les contrôles qualité nécessaires pour chaque type de dispositif exploité. La tâche peut être effectuée par l’une des entités suivantes : l’exploitant, le fabricant ou un prestataire sous sa responsabilité, le fournisseur, un service de maintenance tiers. L’exploitant reste toutefois le seul à déterminer sa politique de maintenance et à s’assurer que la planification des interventions répond aux exigences. Cela ne doit pas être négligé, en particulier pour des machines médicales de classe 1 et 2a. En effet, on constate qu’une grande part des problèmes liés à la matériovigilance due à un défaut de maintenance concerne ce type de matériel, comme le cas pour les lits médicaux ou les lève-personnes. La maintenance assistée par ordinateur y remédie.