logiciel de facturation

Avec tous les calculs à effectuer et les formalités à remplir, la facturation est une tâche laborieuse. Heureusement, la technologie a facilité les choses. Aujourd’hui, on dispose des outils qui réalisent la comptabilité à notre place. Tel est le cas du logiciel de devis et de facturation. Avant de le choisir, il faut néanmoins tenir compte de certains critères. Voici notamment quelques conseils pratiques pour les travailleurs indépendants.

Choisir son logiciel de facturation, en fonction de son budget

Il existe deux types de logiciels de facturation : le logiciel de facturation gratuite et celui qui est payant.

En optant pour un logiciel devis facture gratuit, vous aurez accès à des fonctionnalités de base telles que le calcul des totaux et sous-totaux des produits, l’identification des clients, le remplissage automatique des formalités imposées par la loi… Le logiciel de facture gratuit est donc très pratique si vous avez une entreprise de petite taille, et si vous avez peu de clients à gérer. D’ailleurs, de nombreux logiciels de devis gratuits sont déjà accessibles sur Internet. Il suffit de les télécharger et de les utiliser. Vous pouvez notamment accéder sur ce site pour en trouver.

Le logiciel gratuit pour facture connaît toutefois plusieurs limites et ne sont pas adéquates aux professions libérales de grandes tailles. Dans ce cas, il faut absolument utiliser des logiciels payants. D’ailleurs, ces derniers sont un gage de qualité et d’une meilleure performance.

Choisir son logiciel de facturation, en fonction de son statut et activité

On dénombre des centaines de logiciels de devis facture gratuite ou payante, dont chacun a sa spécificité. Il y a ceux qui sont destinés pour les grandes entreprises, les PME, les TPE ou les autoentrepreneurs. Il faut donc le choisir en fonction de son statut juridique. Certains programmes ne sont pas, par exemple, compatibles au statut de société. En effet, ce dernier nécessite des fonctionnalités particulières et souvent complexes.

En ce qui concerne le statut de travailleur indépendant, il ne nécessite pas beaucoup d’exigences. Tout type de logiciel de facturation est généralement adapté à la profession libérale. Néanmoins, pour plus d’efficacité, il faut opter pour ceux, présentant une bonne gestion des TVA. Cela dynamiserait les opérations de facturation.

L’activité exercée par le travailleur est aussi un autre facteur pour le choix du logiciel. Pour le commerce en ligne, par exemple, il faut tenir compte des outils tiers comme le paiement par monnaie virtuelle (PayPal, Payoneer…). Quant aux artisans, ils doivent opter pour des logiciels présentant des options de gestion de produits.

Choisir son logiciel de facturation, en fonction de sa praticité

Quand on parle de praticité, on doit tenir compte de ses fonctionnalités, son accessibilité et de son utilisation.
Le logiciel de devis et de facture doit contenir les options dont vous avez besoin pour votre activité. Le but est d’automatiser au maximum les gestions de facturation des clients. S’il y a des fonctionnalités qui manquent, vous devez les remplir manuellement, ce qui n’est pas efficace pour votre travail.

Il doit être également facile à accéder et à utiliser. Comme vous n’êtes pas un expert dans le domaine de la comptabilité, vous devez utiliser des logiciels simples, dont les techniques sont faciles à comprendre.